L’équipe du Maroc pour la Coupe du monde 2022 au Qatar

Le Maroc n’est pas une équipe avec un très grand palmarès. En effet, la Coupe du monde 2022 au Qatar ne sera que la sixième phase finale à laquelle le pays nord-africain participera. Le meilleur résultat a été une qualification pour les huitièmes de finale lors de la Coupe du monde 1986. Les succès dans les championnats continentaux sont encore plus anciens. Jusqu’à présent, le Maroc a remporté une fois la Coupe d’Afrique des Nations. C’était en 1976.

Mais en 2022, les choses sont un peu différentes par rapport au passé. Avec Achraf Hakimi du Paris Saint-Germain, le Maroc compte une véritable superstar dans ses rangs. Et il est loin d’être le seul bon joueur que l’équipe marocaine compte dans son effectif. Le sélectionneur Vahid Halilhodzic espère donc de grandes choses lors de ce Mondial 2022 au Qatar, afin d’égaler voire même de surpasser le meilleur parcours des Lions de l’Atlas en Coupe du monde.

Lors du tirage au sort de la Coupe du monde 2022, le Maroc a été placé dans le groupe F. Les Marocains rencontreront donc la Belgique, troisième de la dernière Coupe du monde, la Croatie, vice-championne du monde en titre, et le Canada.

Le calendrier du Maroc à la Coupe du monde 2022

Les matchs du Maroc à la CDM 2022

23.11.2022 – 11:00
Groupe F, al-Bayt Stadium
Home flag imageAway flag image
Maroc vs Croatie
27.11.2022 – 14:00
Home flag imageAway flag image
Belgique vs Maroc
01.12.2022 – 16:00
Home flag imageAway flag image
Canada vs Maroc

Le classement du Maroc dans le groupe F de la Coupe du monde

>> Tous les classements et résultats de la Coupe du monde 2022

L’équipe probable du Maroc pour la Coupe du monde de football 2022

La Coupe d’Afrique des Nations 2022 s’est terminée à l’étape des quarts de finale pour le Maroc, qui a été battu par l’Egypte 1-2 après prolongation. L’équipe nationale marocaine a joué avec trois systèmes durant le tournoi : un 4-1-4-1, un 4-4-2 avec deux numéros six et un 4-3-3 offensif. Lors des qualifications pour la Coupe du monde, un 3-5-2 et un 5-3-2 ont également été utilisés. Il reste donc à voir quelle sera le schéma tactique des Lions de l’Atlas lors de la phase finale du mondial au Qatar.

Gardiens de but

Le gardien de but est l’expérimenté Bono, qui est également le numéro un de son club, le FC Séville. Le deuxième gardien devrait être Munir (Hatayspor), lui aussi très expérimenté, puisqu’il a également été titularisé une fois en Coupe d’Afrique. Le troisième gardien sera probablement Ahmed Reda Tagnaouti (Wydad Casablanca), 26 ans.

Défenseurs

Le patron de la défense centrale est le capitaine Romain Saïss (Wolverhampton Wanderers), âgé de 32 ans. Il est épaulé par le solide Nayef Aguerd (Stade Rennais). Samy Mmaee (Ferencvaros), Badr Benoun (Al Ahly) et Achraf Dari (Wydad Casabanca) font également partie des potentielles doublures à ce poste.

La superstar Achraf Hakimi (Paris Saint-Germain), âgé de 24 ans, évolue bien évidemment au poste d’arrière droit. Son remplaçant devrait être Sofiane Alakouch (FC Lausanne-Sport). Derrière à gauche, Adam Masina (FC Watford) a pratiquement sa place assurée dans la composition de départ. Mohamed Chibi (Association Sportive des FAR) se tiendra prêt à le remplacer en cas de besoin. Toutefois, ce dernier peut également jouer sur le côté droit.

Milieux de terrain

Au poste de milieu de terrain défensif, Sofyan Amrabat (Fiorentina) est le titulaire indiscutable. Lors de la Coupe d’Afrique des Nations au Cameroun, Selim Amallah (Standard de Liège) a été utilisé à ses côtés, ce qui lui donne de bonnes chances d’être dans le onze de départ lors de la Coupe du monde. En cas d’une tactique un peu plus offensive, Ilias Chair (Queens Park Rangers) pourrait être choisi. Imran Louza (23 ans, FC Watford), Azzedine Ounahi (22 ans, SCO Angers), Aymen Barkok (Mainz 05) et l’expérimenté Fayçal Fajr (Sivasspor) sont également des options au milieu de terrain central ou défensif.

L’ailier gauche devrait être, selon toute vraisemblance, Sofiane Boufal (SCO Angers). À l’aile droite, il pourrait s’agir de Zakaria Aboudkhal (AZ Alkmaar) ou d’Imran Louza, également susceptible de jouer à ce poste. Tarik Tissoudali (KAA Gent) espère également obtenir quelques minutes de jeu à l’aile droite. À noter que Hakim Ziyech (Chelsea) ne devrait pas être sélectionné pour la phase finale au Qatar puisque ce dernier est en froid avec le sélectionneur du Maroc.

Attaquants

En attaque, tout repose sur les épaules de Youssef En-Nesyri (FC Séville), 25 ans. Si Halilhodzic décide de jouer avec deux attaquants de pointe, alors nous devrions voir Munir El Haddadi (FC Séville), qui peut également jouer sur un côté, ou Ayoub El Kaabi (Hatayspor).

L’équipe nationale marocaine en quelques chiffres

Infos importantes🇲🇦 Maroc
SélectionneurVahid Halilhodzic 🇧🇦
TitreChampion d’Afrique 1976
Meilleur buteurAhmed Faras (36 buts)
Joueur le plus capéAbdelmajid Dolmy (140 matchs)
Star de l’équipeAchraf Hakimi (PSG)
Joueur le plus cherAchraf Hakimi (70 M€, au 04.05.2022)
Valeur marchande220,63 M€ (au 04.05.2022)
SurnomLes Lions de l’Atlas
Classement FIFA24ème place (au 31.03.2022)
Plus large victoire13-1 contre l’Arabie saoudite (1961)
Plus grosse défaite0-6 contre la Hongrie (1964)
Participations CDM6 (CDM 2022 inclus)

Les talents du Maroc à la Coupe du monde 2022

Le Maroc fait partie des très rares équipes où les jeunes talents sont déjà, pour la plupart, meilleurs que les joueurs les plus expérimentés. Hakimi, par exemple, n’aura que 24 ans quelques jours avant le début de la Coupe du monde, tandis que Louza en aura 23 lors du tournoi au Qatar. Le leader de l’attaque, En-Nesyri, âgé de 25 ans, est certes déjà dans la force de l’âge pour un footballeur, mais il n’en est qu’à ses débuts.

À moyen et long terme, le Maroc peut donc se réjouir d’avoir un tel effectif. Mais pour la compétition au Qatar, le fait que les joueurs n’aient pas encore atteint leurs meilleurs niveaux pourrait poser problème. Mis à part Bono, il manque un peu de talents dans plusieurs secteurs du jeu dont pourrait manquer le Maroc.

Les chances du Maroc à la Coupe du monde 2022 au Qatar

Le Maroc n’a vraiment pas eu de chance lors du tirage au sort des groupes de la Coupe du monde 2022. L’équipe se retrouve dans un groupe F très relevé et affrontera la Belgique, troisième de la Coupe du monde 2018, la Croatie, vice-championne du monde, et le Canada. Les deux équipes européennes sont nettement plus fortes que l’équipe nord-africaine.

Le Canada est une équipe dont l’effectif est très similaire : il y a quelques jeunes joueurs de classe mondiale, toutefois, les Canadiens n’ont pas encore les épaules pour viser quoi que ce soit. Le Canada ne sera donc pas favori dans la confrontation contre le Maroc. Nous pensons qu’il sera très difficile pour les Lions de l’Atlas de passer la phase de groupes et d’accéder aux huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022. Une troisième place dans ce groupe serait déjà une bonne performance.

>> Retour vers toutes les équipes de la Coupe du monde 2022