Le lieu de l’Euro 2021 annulé à Dublin

L’Irlande est incontestablement l’un des pays européens les plus fous de football. Les fans sont extrêmement passionnés et sont connus pour créer une atmosphère unique dans les stades. De plus, les Irlandais suivent régulièrement leurs équipes en grand nombre à travers le continent lors des rencontres à l’étranger.

Cette passion des supporters devait être récompensée en faisant de la capitale Dublin, une ville hôte de l’Euro 2021. Comme vous le savez, les phases finales se dérouleront dans 12 pays européens à l’occasion du 60ème anniversaire de l’UEFA. Même si le tournoi a été reporté d’une année en raison du Coronavirus, la compétition aura bel et bien lieu. Ces phases finales devraient rester dans les mémoires et il a été décidé que le tournoi garderait le nom “EURO 2020”.

Et pour les fans de football irlandais, c’est encore pire. En avril 2021, l’UEFA, l’instance dirigeante du football européen, a décidé d’annuler l’organisation du championnat d’Europe 2021 à Dublin, car le gouvernement irlandais ne pouvait pas garantir que les supporters pourraient se rendre au stade.

Les trois matches du groupe E de l’Euro 2021 qui devaient être joués à l’Aviva Stadium de Dublin ont été déplacés vers le site existant de l’Euro 2021 à Saint-Pétersbourg, et le match de huitième de finale qui devait être joué à Dublin aura désormais lieu au stade de Wembley à Londres.

Euro 2021 : le stade irlandais Aviva Stadium de Dublin
Aviva Stadium de Dublin (source Wikipedia: Tarafuku10)

L’Aviva Stadium en quelques chiffres :

  • Capacité: 51,700 spectateurs
  • Inauguration: 14 mai 2010
  • Architectes: Populous, Scott Tallon Walker
  • Équipe nationale: Irlande
  • Coût: 410 millions d’euros

Informations sur le stade irlandais l’Aviva Stadium

L’Aviva Stadium est un très grand stade et devait se charger de faire oublier l’ancien stade national irlandais qui était une véritable légende. En effet, l’Aviva Stadium a remplacé le mythique Lansdowe Road, qui a été construit en 1872. Le stade pouvait accueillir jusqu’à 50,000 personnes.

Bien que le stade soit principalement utilisé pour les matchs de rugby, il accueille régulièrement des matchs de football. Lansdowe Road a donc été l’un des premiers stades de l’histoire du football. Aujourd’hui encore, de nombreux Irlandais regrettent que le stade ait été démoli en 2007 pour faire place au nouveau Aviva Stadium.

En effet, quelques fans disent du mal du nouveau stade à cause du match d’inauguration. En août 2010, trois mois après l’inauguration du stade, une équipe de Ligue Irlandaise a affronté Manchester United. L’équipe locale a perdu 7-1 et c’est pour cette raison que les Irlandais ont eu un peu de mal avec leur nouveau stade.

L’Aviva Stadium : stade aux allures de nouveauté

Visuellement, le nouveau stade est véritablement séduisant. L’Aviva Stadium à la forme d’un fer à cheval. Tous les sièges sont entièrement abrités par la toiture et le terrain posé est de l’herbe naturelle.

La façade extérieure est vitrée et recouverte d’une peau en plastique transparent afin de ne pas endommager le verre. L’Aviva Stadium dispose de 10,000 places assises premium et de 50 salles pour les conférences de presse, les banquets ou d’autres événements. Ainsi, l’enceinte sportive est le premier stade d’Irlande qui rentre dans la catégorie de stade d’Élite de l’UEFA (catégorie 4).

Le stade est régulièrement le théâtre d’événements importants. Des concerts y sont, par exemple, très souvent organisés. Depuis 2010, l’Aviva Stadium accueille la finale de la Coupe d’Irlande.

En 2011, il a également accueilli la finale de l’Europa League. En 2011, l’enceinte sportive s’est aussi vue organiser la Coupe des Nations, à laquelle ont participé toutes les équipes britanniques, à l’exception de l’Angleterre.

Le coût total de la construction du stade s’est élevé à 410 millions d’euros. 44 millions d’euros ont été levés en vendant les droits de dénomination à l’assureur Aviva pour 10 ans. L’État irlandais a versé 191 millions d’euros pour ce stade. Le reste a été réparti à parts égales entre la fédération irlandaise de football et l’Union irlandaise de rugby.

L’enceinte sportive est donc la propriété conjointe de ces deux entités. Les équipes nationales des deux sports y disputent tous leurs matchs à domicile. Le club de rugby du Leinster joue également dans ce stade.

Dublin : Lieu annulé de cet EURO 2020

Dublin n’est pas seulement la capitale de l’Irlande, elle est aussi la plus grosse métropole du pays. Environ 550,000 personnes y vivent. Le nom irlandais de la capitale est “Baile Átha Cliath” (qui signifie “Ville sur la haie”).

Dublin est un mot anglicisé du mot irlandais “Duibhlinn” (“Étang Noir”). Ce nom a été choisi, car les eaux de la ville ont un effet très foncé.

Les racines de Dublin remontent à très loin dans le temps. Une première colonie a été fondée par les celtes sur le territoire de l’actuelle Dublin, en 140 après J.-C. La tribu s’appelait Eblana. Les Vikings ont ensuite construit leur propre village juste à côté en 842 sous le nom de Duibhlinn.

Au fil du temps, les deux colonies ont fusionné en une seule ville. Au Moyen Âge, les Anglo-Normands (les Anglais plus tard) ont pris l’Irlande et la ville de Dublin par plusieurs batailles. Les Anglo-Normands sont finalement partis en 1172.

En 1204, le roi anglais Jean sans Terre (le frère de Richard Coeur de Lion) a ordonné la construction d’un château aux allures de palace dans la ville afin de démontrer la puissance de la couronne anglaise. Le château de Dublin se dresse encore aujourd’hui. C’est l’un des monuments à visiter de Dublin.

Le chateau irlandais Dublin Castle
Dublin Castle (source Wikipedia: Vmenkov, CC BY-SA 3.0)

Bien que l’Irlande ait été officiellement un royaume séparé pendant plusieurs siècles, elle est toujours restée sous la domination des rois anglais. Dublin était même le centre du pouvoir anglais.

Cela n’a changé qu’en 1916. Par une révolution sanglante, les Irlandais ont pu se débarrasser de la domination anglaise et se battre pour leur indépendance. En 1922, cela a été officiellement reconnu par l’Angleterre. Dublin devient alors la capitale de la nouvelle République d’Irlande.

Les choses à faire à Dublin

Les principaux monuments de Dublin sont la Trinity College, la Ha'(lf) Penny Bridge, le monument wellington, le pont Samuel Beckett, la cathédrale Christ Church, le Grand Canal Theatre, la 3Arena (anciennement O2) et le Guinness Storehouse.

Les distances à parcourir sont relativement courtes. Une grande partie de la ville peut être facilement atteinte à pied car Dublin est une capitale à taille humaine. Cependant, les transports publics sont également excellents.

Par exemple, un tour sur la ligne historique avec les anciens bus de la compagnie de transports irlandaise DART est recommandé.

>> Tous les stades Euro 2021