Le groupe C de la Coupe du monde 2022 en bref

À chaque Coupe du monde, l’Argentine fait systématiquement partie des favoris de la compétition. Traditionnellement, certains des meilleurs joueurs du monde jouent pour l’Albiceleste. Et cela est toujours le cas aujourd’hui. La star argentine de la Coupe du monde Lionel Messi, par exemple, est pour beaucoup considérée comme le meilleur joueur de tous les temps. Toutefois, les Argentins n’ont que trop rarement gagné de trophées ces dernières années. Bien qu’ils aient remporté la Copa America en 2021, le titre mondial le plus récent remonte à 1986. En 1990 et 2014, l’Albiceleste avait toute de même atteint la finale, qu’elle a perdu contre l’Allemagne. Lors des autres éditions, l’Argentine s’était fait sortir lors des tours précédents.

Groupe C de la Coupe du monde 2022

Cela pourrait changer lors de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Pour cela, l’Argentine devra d’abord faire ses preuves dans le groupe C. Et sur le papier, ce groupe est plutôt abordable pour l’un des favoris du tournoi. Avec la Pologne, le Mexique et l’Arabie saoudite, l’Argentine sera opposée à des adversaires à priori plus faibles. Mais comme chacun le sait, tout peut se passer sur un match.

Classement du groupe C de la Coupe du monde au Qatar

>> Tous les classements et résultats de la Coupe du monde 2022

Calendrier du groupe C du Mondial 2022

Calendrier Groupe C CDM 2022

22.11.2022 – 11:00
Home flag imageAway flag image
Argentine vs Arabie Saoudite
22.11.2022 – 17:00
Home flag imageAway flag image
Mexique vs Pologne
26.11.2022 – 14:00
Home flag imageAway flag image
Pologne vs Arabie Saoudite
26.11.2022 – 20:00
Home flag imageAway flag image
Argentine vs Mexique
30.11.2022 – 20:00
Home flag imageAway flag image
Arabie Saoudite vs Mexique
30.11.2022 – 20:00
Home flag imageAway flag image
Pologne vs Argentine

Analyse du groupe C de la Coupe du monde 2022

Pour sortir du groupe C, il faut occuper l’une des deux premières places du classement. Comme toujours lors d’une Coupe du monde, les équipes qui terminent à la 3ème et 4ème places sont éliminées. Il serait donc judicieux de terminer à la première place en vue des huitièmes de finale. Lors du premier tour de la phase à élimination directe, les deux meilleures équipes du groupe D seront présentes.

En clair, cela signifie que le deuxième du groupe C affrontera très probablement la France, championne du monde en titre et favorite du groupe D. Ce duel est prévu pour le 4 décembre 2022. La veille, le vainqueur du groupe C jouera contre le deuxième du groupe D, qui pourrait être le Danemark.

L’Argentine sous pression

L’Argentine se rend au Qatar avec l’ambition de remporter la Coupe du monde. Elle ne peut donc pas se trouver d’excuses : l’équipe nationale argentine doit passer le stade du groupe C, et doit même finir en tête. L’effectif dont dispose le sélectionneur Lionel Scaloni devrait être en mesure de gagner. Après tout, il n’y a pas que Messi. Avec Lautaro Martinez, Angel Correa ou encore Cristian Romero, l’équipe est composée de joueurs de classe mondiale dans tous les secteurs du jeu.

Par ailleurs, les postes sont même doublés avec des joueurs au niveau similaire. L’Argentine possède une équipe mature, mais pas vieillissante, qui a prouvé qu’elle avait encore faim avec ce titre de Copa America en 2021.

Lewandowski mènera-t-il la Pologne au succès ?

Pour la sélection nationale polonaise, la situation n’est pas si différente de celle de l’Argentine. L’entraineur Czeslaw Michniewicz dispose d’un joueur exceptionnel en la personne de Robert Lewandowski, qui est le joueur le plus connu. Mais chez les Polonais aussi, il n’y a pas que Lewandowski. En effet, nous pouvons par exemple citer Piotr Zielinski au poste de milieu offensif ou encore Wojciech Szczesny dans les buts.

Le nombre de joueurs de classe mondiale n’est pas aussi élevé que chez les Argentins, mais il est suffisant pour faire mal à n’importe quelle équipe. Si la star polonaise de la Coupe du monde Lewandowski peut être le leader évident de l’équipe sans pour autant être le seul à jouer, il pourrait mener les siens au succès.

Le Mexique se cherche

Le Mexique est difficile à cerner. Dans l’équipe de Tata Martino, il manque les grands noms qui existaient autrefois. Le joueur le plus connu de la sélection mexicaine est probablement Hirving Lozano, qui évolue en attaque. Lors de la saison internationale 2021/22, Edson Alvarez s’est également fait remarquer. Il évolue au poste de milieu défensif.

L’avant-centre Raul Jimenez a certes connu des jours meilleurs, mais il fait également partie des meilleurs joueurs de l’équipe. Aucun de ces noms ne fait réellement peur sur le papier. En effet, il manque à cette équipe un vrai leader. Mais cela peut aussi être un avantage si les adversaires sous-estiment les Mexicains.

L’Arabie saoudite peut-elle surprendre ?

L’Arabie saoudite est la plus petite équipe de ce groupe C. L’entraineur français Hervé Renard ne se fera pas d’illusions à ce sujet. Aucun des joueurs de l’équipe ne joue dans un club européen. En effet, presque tous évoluent dans le championnat national saoudien.

Ils manquent donc souvent non seulement de talent, mais aussi d’expérience au plus haut niveau européen. Même si les Saoudiens n’en sont pas à leur première Coupe du monde, il leur sera très dur de réitérer les performances de 1994 qui les avaient emmenés jusqu’en huitièmes de finale.

Notre pronostic pour le groupe C de la Coupe du monde 2022

Nous considérons l’Argentine comme l’équipe la plus forte du groupe C. En effet, nous la voyons s’imposer et rejoindre haut la main les huitièmes de finale. Il faudra tout de même que l’Argentine se méfie des Polonais qui seront les adversaires les plus féroces. D’ailleurs, nous nous attendons à ce que Lewandowski et ses coéquipiers atteignent également les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2022.

Le Mexique et l’Arabie saoudite sont encore trop faibles pour être de véritables concurrents pour les deux premières places. Cependant, nous pensons que l’Argentine et la Pologne auront toutes les deux de gros problèmes en huitièmes de finale, car la France et le Danemark, leurs probables adversaires, sont meilleurs sur le papier.