Les règles du hors-jeu changées pour le Mondial 2022 ?

Publié le Catégories Coupe du Monde 2022 News

Les règles du hors-jeu ont évolué au fil des années et font l’objet de plusieurs critiques. Tout dépend de la partie du corps qui dépasse si c’est le haut ou le bas du corps mais les technologies sont au cœur de plusieurs polémiques. Avant le VAR et la goal-line technology, de nombreuses erreurs ont été commises par des arbitres, certaines plus flagrantes que d’autres et elles ont coûté la victoire à certaines équipes. Le fait de mettre en place une technologie qui permet de visionner les images permettrait de limiter le nombre d’erreurs.

Cependant, cela se joue des fois à quelques centimètres et le fait d’arrêter le jeu pendant plusieurs minutes dénature la beauté du football et du spectacle. Il y a donc deux écoles, ceux qui préfèrent l’abandon de toutes ces technologies et partent du principe que l’erreur est humaine. Mais si l’erreur arrive en défaveur de leur club de cœur, cela est toujours compliqué à digérer. Et ceux qui préfèrent le VAR et la goal-line mais le problème est que les décisions sont parfois très longues et cela dénature le jeu. De plus, même lors d’un hors-jeu flagrant, les arbitres laissent désormais jouer et l’action se déroule jusqu’à son terme. Les joueurs célèbrent parfois des buts car l’arbitre de touche ne lève pas son drapeau alors que le hors-jeu est pourtant flagrant.

La FIFA veut révolutionner la règle du hors-jeu pour 2022

La FIFA souhaite mettre en place un hors-jeu automatisé qui pourrait être effectif à partir de la Coupe du monde 2022 au Qatar. Grâce à l’intelligence artificielle, le signal sera directement transmis au juge de touche qui pourra directement lever son drapeau. Cela évitera d’attendre plusieurs minutes le temps de prendre une décision. L’objectif est que ce soit aussi fluide que la goal-line où la montre de l’arbitre principal vibre lorsque le ballon a entièrement franchi la ligne de but.

Le hors-jeu automatisé prévue pour la Coupe du monde

Cette règle pourra éviter de laisser l’action aller à son terme alors que le joueur est en position de hors-jeu. L’objectif est que la prise de décision soit la plus rapide et juste possible pour les arbitres. Cela permettra d’éviter les erreurs et donc les litiges à la fin du match et ne dénaturera plus le jeu car la décision sera prise rapidement et les joueurs n’auront plus à attendre plusieurs secondes voir minutes avant d’avoir une réponse quant à la validation de certains buts pour une potentielle position de hors-jeu.

Plus d’informations sur la Coupe du Monde :