Le Rhein-Energie-Stadion de Cologne, lieu des matchs de l’Euro 2024

En 2024, la phase finale du championnat d’Europe aura lieu en Allemagne. Cette fois-ci, cette édition de l’Euro se déroulera normalement. En effet, le tournoi précédent s’était déroulé dans toute l’Europe et un an après la date initiale. De plus, la Coupe du monde 2022 a dû être déplacée en hiver. Mais l’ampleur de la normalisation nécessaire n’était pas prévisible.

Des choses qui ont toujours été évidentes dans le cadre de tels tournois, comme les projections publiques ou les supporters dans les stades, seront de retour lors de l’Euro 2024. Cela vaut également pour Cologne, où se déroulera une partie de l’Euro. Le Rheinenergiestadion de Cologne (simplement appelé Stadion Köln pendant l’Euro) fait partie des arènes les plus traditionnelles de la République fédérale d’Allemagne. Il n’était donc pas vraiment question qu’une partie du tournoi ne se déroule pas dans la ville qui est tant connue pour sa cathédrale. Cologne accueillera trois matches de groupe et un huitième de finale de l’EURO 2024.

Stade Rhein-Energie de Cologne
Rhein-Energie-Stadion de Cologne (source : Wikipedia, Ubiorum, CC BY-SA 4.0)

Faits et chiffres du Rhein-Energie-Stadion de Cologne

🏟️ Capacité : 46 922 places
🎉 Inauguration : 1923
🏗️ Architectes : Gerkan, Marg und Partner/ Schlaich Bergermann Partner
🏠 Équipe locale : FC Cologne
💰 Coûts : environ 200 millions d’euros au total (117,5 millions d’euros pour les dernières grandes transformations)

Matchs de l’Euro au Rhein Energie Stadion de Cologne

15.06.2024 – 15:00
Groupe A
Hongrie1-3Suisse
Hongrie vs Suisse
19.06.2024 – 21:00
Groupe A
Écosse1-1Suisse
Écosse vs Suisse
22.06.2024 – 21:00
Groupe E
Belgique2-0Roumanie
Belgique vs Roumanie
25.06.2024 – 21:00
Groupe C
AngleterreSlovénie
Angleterre vs Slovénie
30.06.2024 – 21:00
Huitièmes de finale
EspagneTroisième gr. A/D/E/F
Espagne vs Troisième gr. A/D/E/F

Détails du stade de l’EURO 2024 à Cologne

Le Rhein Energie Stadion est sans aucun doute plus connu sous son ancien nom : De 1923 à 2001, il s’appelait Müngersdorfer Stadion. De 1920 à 1923, le nom du site était très proche de Sportpark Müngersdorf. À l’origine, le terrain sur lequel se trouve aujourd’hui l’arène était occupé par des militaires.

En raison du traité de Versailles, les troupes n’ont cependant pas pu y rester après la Première Guerre mondiale. Le maire de Cologne de l’époque, Konrad Adenauer, qui deviendra plus tard le premier chancelier fédéral, s’est donc engagé à construire ici un centre sportif.

Adenauer est également responsable de la ceinture verte et de l’université de la ville. Les travaux de construction ont commencé à une époque identique et pour les mêmes raisons. Mais revenons à Müngersdorf : la ville a commencé à acheter en masse des terrains à des particuliers afin de compléter le terrain.

Outre une « Terrain de sport principal » d’une capacité de 80.000 spectateurs, deux arènes plus petites et des installations sportives pour de nombreuses autres disciplines devaient voir le jour. Cependant, dans le cadre de l’inauguration de 1923, seul le stade était terminé.

L’arène de Cologne détrônée comme plus grand stade d’Allemagne

Jusqu’à l’ouverture du stade olympique de Berlin en 1936, l’arène de Cologne était la plus grande d’Allemagne. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le stade a cependant subi de graves dommages – et par la suite, il y a eu d’autres soucis que la rénovation ou la construction d’un nouveau stade. Cela devait se faire avant la Coupe du monde de 1974, afin que le tournoi puisse avoir lieu ici.

De plus, Cologne comptait à l’époque deux clubs de première division qui devaient jouer sur un hippodrome. Le conseil municipal n’a cependant pas voulu injecter l’argent nécessaire à partir de son propre budget. Par conséquent, Cologne a perdu la Coupe du monde et le Westfalenstadion a été construit à Dortmund comme alternative. L’actuel Signal-Iduna-Park de Dortmund est d’ailleurs l’un des 10 stades de l’Euro 2024.

Transformation pour la Coupe du monde 2006

À Cologne, certaines mesures d’assainissement ont tout de même été prises. Le FC Cologne a donc pu s’y installer. De plus, Cologne a été l’un des sites de l’Euro 1988, qui s’est également déroulé en République fédérale. Toutefois, le stade de Müngersdorf n’a accueilli que deux matches. En 2000, l’Allemagne a obtenu l’organisation de la Coupe du monde 2006. Il était désormais évident que l’ancien stade ne pouvait pas rester. On trouva rapidement un sponsor pour le nom du stade, qui injecta l’argent nécessaire pour une transformation de grande envergure.

De 2001 à 2004, le stade de Müngersdorf s’est ainsi transformé en une arène exclusivement dédiée au football, qui porte aujourd’hui son nom. En 2005, dans le cadre de la Coupe des confédérations, le nouveau stade a pu se présenter pour la première fois sur la grande scène. La Coupe du monde a suivi un an plus tard. Depuis 2010, le stade accueille également la finale de la Coupe d’Allemagne des femmes. Lors de la saison 2019/20, la finale de l’Europa League a été disputée dans l’enceinte sportive. Le plus grand événement non sportif a été la messe d’ouverture des 20e Journées mondiales de la jeunesse en présence du pape Benoît XVI.

Portrait de Cologne, ville hôte de l’Euro 2024

Avec 1,1 million d’habitants, Cologne est la plus grande ville de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la quatrième métropole de la République fédérale d’Allemagne. Elle fait également partie de l’agglomération Rhin-Ruhr, qui compte dix millions d’habitants. Il n’existe pas d’agglomération plus dense dans toute la République fédérale.

En outre, Cologne serait certainement devenue la capitale de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie si Bonn n’avait pas été choisie comme capitale fédérale. On craignait que Cologne ne devienne la capitale officieuse de l’Allemagne en raison de sa proximité, si elle abritait en plus le gouvernement du plus grand Land.

Cologne elle-même est une fondation romaine. Aujourd’hui encore, les traces de Colonia Claudia Ara Agrippinensium sont visibles en de nombreux endroits. Enfin, le nom lui-même en fait partie. Köln ou Kölle est la version en moyen bas allemand de Colonia. Au Moyen Âge, Cologne est devenue un évêché puis un archevêché. C’est ainsi qu’est née la cathédrale, qui est encore aujourd’hui le grand symbole de la ville.

Monuments et visites à Cologne, ville où se dérouleront des matchs de l’Euro 2024

Outre la cathédrale, les ponts sur le Rhin et les gratte-ciel rhénans comptent parmi les curiosités les plus connues de la ville. Il en va de même pour la ceinture verte, le mur médiéval de la ville au Hansaring ou la synagogue. De nombreux autres lieux mériteraient en outre d’être cités – mais ils sont tout simplement trop nombreux.

Cathédrale de Cologne
Cathédrale de Cologne (source : Wikipedia, Raimond Spekking, CC BY-SA 4.0)

Sur le plan sportif, outre le 1. FC Köln au Rheinenergiestadion, il faut surtout mentionner la Lanxess Arena à Deutz. On y joue au handball, au basket-ball et au hockey sur glace. De plus, de grands événements comme des concerts y sont souvent organisés.