Lieu des matchs de l’Euro 2024 à Francfort-sur-le-Main : le Deutsche Bank Park

Sur le plan sportif, Francfort est l’une des villes les plus importantes d’Allemagne. C’est particulièrement vrai pour le football. Premièrement, la fédération allemande, la DFB, y a élu domicile. Deuxièmement, l’Eintracht Francfort, l’un des meilleurs clubs du pays, y joue. Avec le FSV, il existe un autre club qui joue tout de même en deuxième division. Avec Mayence 05 (Mainz 05), un autre très bon club se trouve à quelques kilomètres seulement.

Darmstadt et Offenbach ne sont pas loin non plus et abritent des clubs qui ont régulièrement réussi à monter jusqu’en Bundesliga. Il était donc en principe clair dès le départ que Francfort serait l’un des théâtres de l’EURO 2024. Nous présentons le Deutsche Bank Park, anciennement connu sous le nom de Waldstadion, l’arène et le lieu des matchs de l’Euro de football.

Deutsche Bank Park de Francfort en Allemagne
Deutsche Bank Park (stade de Francfort) à Francfort (source : Wikipedia, Vasyatka1, CC BY 4.0)

C’est d’ailleurs à Francfort qu’a eu lieu le 9 octobre 2022 le tirage au sort des groupes de qualification pour l’Euro 2024. Pendant l’EURO, quatre matchs de groupe et un huitième de finale de l’Euro 2024 seront joués à Francfort-sur-le-Main. C’est pourquoi la demande de billets pour le championnat d’Europe 2024 à Francfort sera également très importante.

Faits et chiffres du stade de Francfort

🏟️ Capacité : 48 057 places
🎉 Inauguration : 21 mai 1925
🏗️ Architectes : gmp
🏠 Équipe locale : Eintracht Francfort
💰 Coûts : 400 millions d’euros

Matchs de l’Euro au Deutsche Bank Park de Francfort

17.06.2024 – 18:00
Groupe E
Belgique0-1Slovaquie
Belgique vs Slovaquie
20.06.2024 – 18:00
Groupe C
23.06.2024 – 21:00
Groupe A
26.06.2024 – 18:00
Groupe E
SlovaquieRoumanie
Slovaquie vs Roumanie
01.07.2024 – à définir
Huitièmes de finale
Vainqueur gr. FTroisième gr. A/B/C
Vainqueur gr. F vs Troisième gr. A/B/C

Toutes les informations sur le stade de l’EURO 2024 à Francfort

On ne sait pas si l’arène est l’un des stades les plus anciens ou les plus récents d’Allemagne. À l’origine, le stade s’appelait Waldstadion et a été construit dès 1925. Mais au fil du temps, il a subi tellement de transformations fondamentales que certains observateurs parlent du fait que l’installation actuelle est en fait déjà le quatrième stade au même endroit. Le coût total depuis 1925 est estimé à 400 millions d’euros. La dernière phase de construction, entre 2002 et 2005 (pour la Coupe du monde 2006), aurait coûté à elle seule 190 millions d’euros.

Le Waldstadion comme stade non officiel de la DFB au lieu du stade olympique

À l’origine, un stade multi-fonctionnel a été construit. Francfort a longtemps rêvé d’organiser un jour des Jeux olympiques. Le Waldstadion serait alors devenu une arène olympique. Comme on le sait, il n’en a rien été. L’arène s’est donc transformée à chaque phase de construction en un simple stade de football.

Les mesures prises entre 1972 et 1974 avaient déjà permis de franchir une grande partie de cette étape. L’arène a alors été préparée pour accueillir la Coupe du monde de football de 1974. Pendant le tournoi, l’Allemagne a battu la Pologne 1 à 0 lors de la « Wasserschlacht von Frankfurt » (la bataille d’eau de Francfort) et a pu se rendre en finale pour y remporter le titre.

Dans les années 1980, le Waldstadion était le stade officieux de la fédération nationale allemande. La Supercoupe et plusieurs finales de la Coupe d’Allemagne y ont été disputées. L’arène a également accueilli l’Euro 1988, pour lequel des loges VIP ont été construites pour la première fois. Un tableau d’affichage moderne a également été installé. Des artistes comme Bruce Springsteen, Madonna, Tina Turner, U2 et Michael Jackson y donnèrent des concerts. Le Waldstadion a également accueilli la finale de la Coupe de l’UEFA en 1980.

La Coupe du monde a apporté un toit pliable

Les transformations effectuées en vue de la Coupe du monde 2006 ont également permis d’installer un toit repliable. Celui-ci devait faire ses preuves pour la première fois dans le cadre de la Coupe des confédérations 2005, mais ce fut un échec. Francfort a accueilli la finale mais ce jour-là, il pleuvait. Le toit était malheureusement percé à un endroit, ce qui laissait passer la pluie comme une cascade.

Après la Coupe du monde 2006, Francfort a également accueilli la Coupe du monde féminine 2011. D’autres sports sur gazon comme le football américain utilisent également l’arène, par exemple en 2010 dans le cadre du championnat d’Europe. Pendant longtemps, le stade a par ailleurs accueilli les matchs à domicile du Frankfurt Galaxy.

Voici ce que sera l’Euro 2024 à Francfort-sur-le-Main

Avec environ 770.000 habitants, Francfort-sur-le-Main compte certes parmi les cinq plus grandes villes d’Allemagne. Et rien que dans l’agglomération autour de la métropole vivent 2,3 millions de personnes. Dans la région métropolitaine de Francfort Rhin-Main, ce sont même 5,8 millions de personnes. Pourtant, il ne s’agit pas de la capitale du Land de Hesse.

Cet honneur revient à Wiesbaden. La raison est tout à fait passionnante. Effectivement, à l’origine, Francfort devait devenir la capitale de la République fédérale. Mais il était prévu qu’aucune capitale de Land ne devienne en même temps capitale fédérale. Le siège du gouvernement est donc devenu la Hesse. Mais Konrad Adenauer a ensuite fait en sorte que le choix de la capitale fédérale se porte sur Bonn.

Les racines historiques de Francfort remontent à l’époque romaine. Mais ce n’est qu’au Moyen Âge qu’elle est devenue intéressante pour les grands travaux de construction. Il y avait ici un gué sur le Main qui permettait de le traverser en toute sécurité. Les Francs l’acceptèrent avec reconnaissance, ce qui permit de trouver un nom pour la nouvelle colonie.

Dès le premier empire, Francfort fut une ville de résidence pendant quelques années. Charles VII y a séjourné pendant près de trois ans. Mais Frédéric II était déjà venu à plusieurs reprises dans l’ancien palais royal et avait veillé à ce que celui-ci soit directement soumis au monarque et non à un souverain. Au 19e siècle, Francfort devint le lieu de réunion du Parlement de Paulskirchen dans le cadre de la révolution de 1848/49. Berlin et Vienne n’entraient pas en ligne de compte en raison de leur proximité avec les principaux monarques de l’époque.

Les principales attractions touristiques + sport à Francfort-sur-le-Main

La Paulskirche est l’une des attractions centrales de la ville. Il en va de même pour le Römer et la Goethestraße. Le quartier bancaire « Mainhatten » abrite des bâtiments tels que la BCE et la Deutsche Bundesbank (Banque centrale de la République fédérale d’Allemagne), qui peuvent également être visités.

Paulskirche de Francfort sur le Main
Paulskirche à Francfort-sur-le-Main (source : Wikipedia, Andreas Praefcke, CC BY 3.0)

Sur le plan sportif, la DFB (Fédération allemande de football) n’est pas la seule à y être installée, l’Association sportive olympique allemande y est également présente. La Fédération allemande des sports mécaniques a également élu domicile à Francfort.

>> Aperçu des 10 stades de l’Euro 2024